Cabinet dentaire      Les Dauphins

Dr NOYELLE & Dr SIDNEZ & Dr KIAVUÉ 

Nous contacter  

0590389704

97122 Baie-Mahault Guadeloupe

Cabinet dentaire Les Dauphins 

Moudong centre
97122 Baie-Mahault
Guadeloupe 

 

Tél : 0590 38 97 04 

 

 

 

 

Heures d'ouverture 


Lundi : 8 h 00 – 17 h 30
Mardi : 7 h 00 – 17 h 30
Mercredi : 7 h 00 – 17 h 30
Jeudi : 8 h 00 – 17 h 30
Vendredi : 7 h 30 – 17 h 30
Samedi : 8 h 00 – 12 h 00 

Les inflammations des gencives (gingivite) et du parodonte (parodontite) font partie des maladies infectieuses les plus fréquentes et peuvent toucher les personnes de tout âge. 


Chaque année, des millions de dents sont extraites à cause de caries ou de parodontites. 


« Un diagnostic précis et global constitue la condition de base d’un traitement parodontal couronné de succès. » 


Contrairement aux caries, une parodontite évolue très longtemps de façon asymptomatique et elle n’est souvent perçue que lorsque le parodonte présente déjà des lésions graves. Une perte des dents ne doit cependant pas se produire car le dentiste dispose aujourd’hui des méthodes diagnostiques et thérapeutiques les plus modernes. Dr NOYELLE effectue ce traitement avec le matériel suivant : 

► Vos gencives saignent elles lorsque vous vous brossez les dents ? 

► Vos gencives sont-elles gonflées ou sensibles ? 

Vos gencives ont-elles régressé ou vos dents semblent elles plus longues qu’avant ? 

Avez-vous des dents sensibles ou déchaussées ? 

La position de vos dents s’est-elle modifiée ou des lacunes se sont-elles formées ? 

Avez-vous une mauvaise haleine ? 

  

Parodontologie

Symptômes éventuels d’une parodontite

Laser diode Sol® Sapphire
Analyse de la flore buccale par test bactérien micro-Ident®
Analyse de la flore buccale par microscope Leica®
Détermination (optionnelle) du risque génétique au moyen du génotype® Il-1 

 

Dans la plupart des cas, un diagnostic précoce et un traitement adapté à vos besoin individuels permettent d’empêcher la perte des dents. 

 

Le traitement de la parodontite dépend du type et du stade de l’infection. Il sert à la conservation du ligament alvéolo-dentaire et des dents. Les troubles aigus ne sont pas seulement combattus, mais on essaye également d’éliminer les causes de l’affection. L’objectif principal consiste en la réduction de la quantité de bactéries et en l’élimination de certains types de bactéries. Dans les formes moins sévères de la parodontite, une hygiène buccale intensive et l’élimination de la plaque dentaire et du tartre dentaire sont souvent suffisants. Mais en présence de germes agressifs de parodontite, le patient doit dans certaines circonstances prendre des antibiotiques afin de tuer les bactéries de façon fiable et d’éviter une progression de l’affection. 


Lorsque le traitement est terminé, il est particulièrement important de vous rendre régulièrement chez votre dentiste pour que celui-ci procède aux contrôles nécessaires et que vous vous soumettiez au nettoyage professionnel des dents. Car les germes de la parodontite sont tenaces et peuvent revenir même après un nettoyage extrêmement soigneux des poches gingivales. Seul le contrôle régulier et, le cas échéant, le traitement de suivi assurent un succès durable et l’arrêt de l’affection. 

 

Malgré une excellente hygiène buccale, une charge bactérienne faible et un traitement soigneux, certains patients sont atteints d’une parodontite évolutive accompagnée d’une puissante dégradation de l’os de la mâchoire. En l’occurrence, il peut s’agir d’une prédisposition héréditaire à l’inflammation où le système immunitaire hyperéagit aux moindres stimuli par de graves réactions inflammatoires.  Le patient atteint doit suivre un plan de soins et de traitement individuel afin d’arrêter la progression de l’affection ou de ralentir celle-ci considérablement. 

 

Des dents en bonne santé sont précieuses, ce dont nous nous rendons compte lorsqu’il est trop tard. Grace aux analyses des bactéries parodontopathogènes et à la détermination du risque génétique, les facteurs de risque de la formation et de l’évolution des affections parodontales peuvent être rapidement identifiés de façon indolore au cabinet dentaire. Ceci permet au chirurgien dentiste d’obtenir les bases pour un traitement spécialement adapté à vos besoins et, par conséquent, un succès thérapeutique optimal. 


Le test d’analyse bactérienne parodontopathogene se réalise au moyen du test micro-Ident®. Il fournit des renseignements sur le type et le nombre de bactéries de la parodontite qui se trouvent dans la poche gingivale. Sur la base de cette information, le praticien déterminera si un traitement par antibiotiques est utile et choisir l’antibiotique qui présente l’efficacité optimale.  

 

La parodontite correspond à une inflammation du tissu entourant la dent, en particulier de l’os de la mâchoire. Outre une hygiène buccale insuffisante, le stress, le tabagisme, et certaines affections générales (diabète, certaines pathologies auto-immunes…), c’est surtout la présence de certains types de bactéries et parasites qui favorise le développement de la parodontite. Ces bactéries produisent des substances qui endommagent le ligament alvéolo dentaire et qui entrainent une réaction de défense du corps. Cependant, la réaction de défense n’est pas uniquement dirigée contre les germes, mais également contre le tissu endogène. On observe alors des saignements des gencives, une formation de poches gingivales profondes, une régression des gencives et finalement un déchaussement des dents et la perte des dents. L’objectif du patient et du dentiste doit par conséquent consister à prévenir la parodontite ou à empêcher activement sa progression. 

 

Des bactéries responsables de l’inflammation

Plus tôt la parodontite est décelée, meilleures sont les chances de guérison.

L’inflammation est héréditaire
Les tests de biologie moléculaire : une aide au diagnostic
Parodontite – une affaire de prévention